Lignes directrices et principes

Les programmes et activités de l'AATF sont gérés par l'adoption des lignes directrices et principes suivants:
 

  • Adoption des meilleures pratiques à la fois du secteur public et secteur privé, tout en s'appuyant sur les ressources des deux à la poursuite de sa mission de sécurité alimentaire et réduction de la pauvreté;
  • L'AATF est de petite taille et se compose de professionnels de la recherche agricole et une vaste expérience du développement en Afrique sub-saharienne;
  • confie des responsabilités précises aux gestionnaires de projets pour faire avancer les projets de la recherche adaptative et de développement (R & D) de scène à travers l'adoption par les petits exploitants;
  • pro-active cherche à établir des partenariats avec d'autres organisations actives dans les initiatives de développement agricole en Afrique sub-saharienne;
  • veille à ce que les petits producteurs et autres acteurs du monde rural participer à l'évaluation et au développement de nouveaux produits potentiels dans le processus de développement de produits;

Activités du projet L'AATF parcourir toutes les étapes de la chaîne de valeur des produits:
 

  •     recherche fondamentale / de transfert de technologie
  •     adaptative de R & D des essais / approbations réglementaires
  •     production d'intrants
  •     l'extension / distribution
  •     la production agricole
  •     entreposage post-récolte / transformation
  •     l'accès au marché / distribution.

D'autres projets de transfert de technologie accent sur la facilitation des activités de développement de production, de distribution et de marché.
 

  • Le Comité de conception consultatif (CAD) a pris les décisions suivantes:
  • Que l'AATF devrait d'abord se concentrer sur les cultures vivrières de base et des matières premières, les petits agriculteurs pauvres en ressources, et une large gamme de technologies, y compris exclusifs offerts à partir de diverses sources et une licence à un coût nul pour l'AATF.
  • Les technologies cibles traitées par l'AATF finirait par comprendre d'autres cultures que les cultures vivrières, des outils technologiques et des produits de l'élevage et de la maladie d'adresses problèmes.
  • Les ressources financières pourraient être utilisées spécifiquement pour les activités en aval qui incluent des essais d'adaptation, d'approbation réglementaire, la multiplication et la distribution de nouveaux produits, et en aidant à la création de marchés pour les nouveaux produits.

Ce qui suit sont des exemples des types de contrats qui sont conclus par l'AATF avec divers partenaires, en plus du contrat de licence principale avec les fournisseurs de technologie:
 

  • Les AATF sous-licences de technologies à un institut de recherche à effectuer les recherches nécessaires d'adaptation;
  • L'AATF des sous-licences des technologies à un institut de recherche (qui est à l'intérieur du pays ou de la région) pour effectuer des essais de réglementation et d'enregistrement du produit;
  • L'AATF sous-licences d'un produit inscrit à une ou plusieurs sociétés (publiques ou privées) pour produire et distribuer le produit dans le territoire concerné;
  • L'AATF met en place des contrats basés sur les résultats avec des revendeurs privés / ONG pour aider à développer le marché, par exemple en réalisant des projets de démonstration et / ou de fournir des rabais ciblés à des paysans pauvres.

Droit d'auteur © 2012 | Tous droits réservés, Africaine de Technologie Agricole (AATF-Africa)

Alimenté par Blue Eyes Ltd